Interview de Nathan saillet

C’est après le Japon avec Michel d’Oultremont, que nous nous rendons en Grèce dans les Cyclades pour le nouveau projet de Nathan Saillet.

Peux-tu nous parler de ton projet « ?

Nathan Saillet interview

Je voyage de plus en plus et cette année j’ai eu la chance de partir en voyage dans les Cyclades avec des potes et mon père. Le but était d’aller là-bas avec juste un sac à dos, nos matelas et un duvet et passer d’îles en îles par ferries, à pied, en stop ou en vélo (que nous avions loué sur place). Notre billet d’avion arrivait à Mykonos et notre retour partait de Santorin : 9 jours sur place au total.

Mes amis Matteo, Gabriel et Nathanaël sont eux aussi photographes, on voyage comme ça pour réaliser des clichés, des souvenirs et des vidéos pour notre propre plaisir mais aussi pour partager ces images avec nos communautés. « Cyclades » est donc le nom que j’ai donné à ce voyage et à la série de photos qui illustrent celui-ci. Les photos racontent notre façon de voyager, ma vision du monde à travers un objectif, des moments que je n’oublierais pas grâce à ça et que je pourrais ressortir dans quelques années pour me remémorer ce beau voyage.

Nathan Saillet interview

Quel matériel utilises-tu ?

J’utilise depuis peu un Sony a7 iii avec des objectifs argentiques (un 50 mm f/1.4 et un 24mm f/2) monté avec des bagues d’adaptation qui sont bourrées de défaut (mais que j’adore). Ils donnent un style à mes photos, un flair particulier, une teinte ou une photo qui bave un peu. J’ai aussi un 35 mm Sigma Art mais que je n’avais pas encore sur ce voyage. Et j’utilise aussi le dji mavic pro pour réaliser des prises de vues aériennes.

Nathan Saillet interview

Une particularité technique ? Ou un exemple de réalisation photo ?

J’aime jouer avec les défauts de mes objectifs, je cherche souvent à avoir un flair dans mes photos, je m’amuse beaucoup avec la lumière du coup.

Nathan Saillet interview

Comment es-tu arrivé à la photo ?

En fait je pense que c’est un peu inconsciemment que j’ai été influencé à faire de la photo : mon père faisait énormément de photo argentique; quand j’étais petit on avait un bout de labo où il développait ses pellicules (je rentrais avec lui et je le regardais faire). La photo m’est arrivée bien plus tard, le déclic s’est produit lors d’un stage en ébénisterie dans une entreprise. C’est le designer de la boîte qui m’a donné envie de m’y mettre.

Il m’a montré comment utiliser « Illustrator » et un peu « Photoshop », comme il réalisait les photos des produits de la boîte, j’ai pu apprendre un peu et à partir de là, je n’ai plus lâché cette passion. Aujourd’hui je suis professionnel dans ce domaine en parallèle de mes études et grâce à ça j’ai pu rencontrer énormément de personnes et avoir des opportunités que je n’aurais jamais imaginées avoir en commençant.

Quels photographes t’inspirent ?

Je suis un peu un enfant d’Instagram au niveau photo, c’est grâce à ça que j’ai évolué et donc mes inspirations sortent beaucoup de ces réseaux sociaux. J’ai la chance d’avoir rencontré des personnes super autant au niveau humain qu’artistique et qui sont aujourd’hui devenues de super potes et une belle source d’inspiration. Mais sinon en ce moment je m’inspire beaucoup de Christian Watson @1924us (dont je m’inspire depuis mes débuts en fait), d’Alessio Albi @Alessioalbi, d’André Josselin @Josselin et de Garret King @shorts tache.


Pour suivre Nathan Saillet :

Instagram :  @nathan.saillet 
Web :   nathansaillet.com

Partagez-moi 🙂
Prophot Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.