Interview de christophe buiron

Peux-tu nous parler de ton projet « ?

Cristophe Buiron photographe

Je suis un photographe amateur français de 58 ans habitant en proche banlieue parisienne. J’ai débuté en photographie il y a 5 ans environ et la photo occupe désormais tous mes loisirs (ou presque!). Mon principal centre d’intérêt est la photo d’architecture. J’aime beaucoup photographier des endroits luxueux tels que palais, églises, musées, en essayant de restituer au mieux la beauté de ces lieux; et bien sûr, Paris est mon terrain de jeu privilégié! Je réalise souvent la chance que j’ai d’habiter si proche de l’une des plus belles villes au monde! Cela ne m’empêche pas d’aimer partir régulièrement à l’étranger à la découverte d’autres villes magnifiques telles que Prague, Budapest, Venise, Lisbonne, Copenhague, Naples, Stockholm…).

J’ai appris les bases de la photographie par moi-même, notamment en lisant des livres, magazines spécialisés et en regardant des tutoriels sur Internet. Mais la pratique intensive et l’envie de sortir de sa « zone de confort » sont à mes yeux les meilleurs moyens de progresser!

Cristophe Buiron photographe

Quel matériel utilises-tu ?

Malgré des compétences limitées lors de mes débuts, j’ai fais le choix, dès le départ, de m’équiper avec du matériel de qualité professionnelle (appareil plein format) et des optiques de qualité; ce choix m’a permis de disposer de bons outils pour obtenir des photos de bonnes qualité y compris lorsque prises dans des environnements difficiles (endroits faiblement éclairés par exemple). Bien sûr, ce choix constituait un certain challenge, ce type de matériel n’étant pas le plus simple à utiliser en raison de sa complexité et de sa sensibilité au flou de bougé. Ne vous méprenez pas, je suis le premier à penser qu’un bon appareil n’est pas un gage de bonnes photos! Néanmoins de bons outils sont la base pour faire du bon travail! Je shoot essentiellement avec deux objectifs: un grand angle 16-35 mm fort utile pour les photos d’intérieur et un zoom 70-200 me permettant de capturer des détails, parfois quasi invisibles à l’oeil nu ! 

Cristophe Buiron photographe

Une particularité technique ? Ou un exemple de réalisation photo ?

Il va sans dire que l’opération de post-traitement est une étape essentielle pour un rendu optimal de mes photos; cette étape est parfois négligée par certains photographes et c’est bien dommage! Personnellement, j’effectue cette opération en utilisant Lightroom®, outil très performant élaboré spécifiquement pour le domaine photographique. Même si ce logiciel est assez intuitif, des années de pratique ont été nécessaires pour me  permettre aujourd’hui d’en tirer la quintessence.  Un outil incontournable à mes yeux pour sublimer ses photos!

Petit à petit, j’essaie aussi d’acquérir les compétences de base dans l’utilisation de Photoshop® qui constitue sans aucun doute, pour des tâches spécifiques, un complément de Lightroom® parfois indispensables! Néanmoins, malgré les possibilités quasi infinies apportées par Photoshop®, je n’utilise que très rarement cet outil pour modifier fortement la photo d’origine (par exemple remplacement d’un ciel).  

J’apprécie beaucoup de pouvoir partager mon travail sur des médias tels que Instagram® même si cet « outil » n’a pas été vraiment conçu pour le partage de photos de haute qualité (compression importante de la définition, format imposé…); c’est néanmoins un lieu incontournable où il faut être dès lors que l’on souhaite acquérir une certaine visibilité. C’est aussi un moyen d’obtenir de manière assez ludique le regard des autres sur son travail et de découvrir des lieux inconnus! Cerise sur le gateau, il permet aussi de rencontrer assez facilement des personnes partageant la même passion! 

Les prochaines étapes de mon cheminement photographique sont assez diverses. J’ai par exemple commencé a prendre des photos un peu plus sophistiquées ou intéressantes sur le plan photographique (scène de rue en Noir et Blanc par exemple). C’est une étape importante dans la recherche d’un style plus personnel difficile à acquérir en photographiant des monuments ou intérieurs d’églises! La photo de rue force à être plus créatif, à saisir des instants « volés », à rechercher le bon angle ou la bonne lumière. J’ai récemment crée un second compte Instagram® plus spécifiquement dédié à ce type de photos.  

Les prochaines étapes de mon cheminement photographique sont assez diverses. J’ai par exemple commencé a prendre des photos un peu plus sophistiquées ou intéressantes sur le plan photographique (scène de rue en Noir et Blanc par exemple). C’est une étape importante dans la recherche d’un style plus personnel difficile à acquérir en photographiant des monuments ou intérieurs d’églises! La photo de rue force à être plus créatif, à saisir des instants « volés », à rechercher le bon angle ou la bonne lumière. J’ai récemment crée un second compte Instagram® plus spécifiquement dédié à ce type de photos.  


Pour suivre Christophe Buiron:

Instagram : @CristopheBuiron
Web : photophoryou

Partagez-moi 🙂
Prophot Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.